Wednesday, June 30, 2010

GÉOGRAPHIE 101: LE SOCCER... PARTOUT SAUF ICI


Je suis coupable d'être né dans le viril pays qui répond au nom de Canada et plus précisément au Québec. Ici les hivers sont rudes, l'été est parfois humidement insupportable, la bière est frette et les femmes sont chaudes. En tant qu'homme, il faut être physiquement bien conditionné pour supporter ces quatre intempéries. Je fais aussi partie de cette vieille arrière-garde d'hommes bruns et fiers, pas cette nouvelle version de métrosexuels et de femmelettes québécoises modernes qui pratiquent la gastronomie molléculaire et passent deux heures devant le miroir à se dépeigner pour finalement utiliser leurs lunettes de soleil comme barette à cheveux. La seule chose qui me fait perdre des points en tant qu'homme nordique est le fait que mon intérêt pour le hockey est seulement stimulé lorsque mon équipe gagne en séries éliminatoires. 

Malgré tous mes défauts d'homme qui ne veut pas évoluer au-delà des stéréotypes de mâles alpha, je me console. Pourquoi?

Parce qu'ailleurs dans le monde, ils ont le SOCCER !

Le sport le plus ennuyant de toute la galaxie et au-delà. Même les petites quilles et le snooker à la télé communauraire est plus enlevant. Même le golf est plus excitant. Même le curling retient mon attention une minute de plus que le "foot". 

Le soccer, joué par une panoplie de chiffes molles avec des faux-hawks qui passent le plus clair de leur temps sur le terrain à ne PAS compter de buts et qui de plus, se font un malin plaisir à moumouner à terre à tout bout de champ, en chiâlant comme des pleureuses de cérémonies funéraires de l'Égypte antique.

Et les vuvuzelas... WTF man? Ça ne devrait qu'être toléré le soir du Carnaval de Québec accompagné d'une fausse cane de plastique remplie de caribou.

ICI est un article américain qui résume encore mieux cette haine profonde pour ce sport de mauviettes. Je dis sport... mais on s'entend que s'en est pas vraiment un. C'est plus comme un show de Patrick Huard mais avec un ballon et du monde avec des bas jusqu'aux genous couchés par-terre.  Si vous avez un break de 5 minutes, ça vaut la peine d'être lu.

2 comments:

  1. À mon très humble avis (crap: j'ai raison et je le sais, fermez la), le problème avec le soccer c'est les fans inconditionnels.

    Comme tous les sports, c'est un sport qui a des problèmes inhérents et des problèmes d'anachronisme (avez-vous vu les longs mots?). Le hockey avait plein de ces problèmes, mais les baisses de cotes d'écoute ont forcé la ligue à faire des changements, et ce pour le mieux.

    Dans le soccer, les fans ont un amour tellement inconditionnels que de tels changements sont impossibles. Au lieu d'accepter les erreurs de leur sport et de proposer des suggestions réalistes, ils nient et accusent la nature humaine.

    Un joueur se lance à terre pleurnichant pour avoir un penalty? C'est la faute de l'arbitre qui aurait dû voir que c'était faux!

    Un but est rentré mais est refusé? L'arbitre qui doit couvrir tout le fuckin terrain aurait dû voir que le ballon avait fait un rebond impossible 1 pied dans le but à parti d'un angle impossible.

    Personne sait quand la partie va finir parce qu'ils sont incapable d'installer un compteur qui arrête pendant les arrêts de jeu et c'est l'arbitre qui décide quand le putain de match va finir? Je suis sûr qu'ils ont une excuse bidon pour celle-là aussi.

    Comment blâmer la FIFA de ne pas changer les règlements? Des milliards de personnes dans le monde aime le sport au point de perdre tout sens critique.

    Les fans devraient aimer leur sport à un point tel qu'ils devraient refuser que des joueurs grassement payés le souille en faisant semblant d'être blessé. Ils devraient chercher de vraies solutions aux reprises vidéo au lieu de dire "ça diminuerait l'universalité du sport", crisse une caméra MiniDV installé près du but ça coûte pas cher.

    Et surtout, ils devraient arrêter d'avoir une érection d'excitation chaque fois qu'un joueur de leur équipe approche à 25 mètres du but adverse. 99% du temps ça mène à rien!

    ReplyDelete